Les 30 ans des Fermes de Marie

1989 - 2019. Trente ans que l'histoire des Fermes de Marie se perpétue s'imposant comme un des monuments du paysage Megevan.

Trente ans, certains prétendront que c’est un âge vénérable appelant à de grands bouleversements, d’autres objecteront que de la jeunesse, ils ne sont que le prolongement. Les Fermes de Marie ouvre donc ses portes à cette décennie en veillant à ce que demeure son esprit originel, et entend bien célébrer tout ce qui en fait un rendez-vous intemporel. Les cœurs sont à la fête et les têtes s’emplissent de souvenirs en fleur ; personne ne s’embarrasse des carcans qui accompagnent l’avancée du compteur.

Ici, les chalets, les plats et les extérieurs continueront à suivre leurs propres tendances sans s’encombrer des règles dictant ce qui « fait vieux » ou jeune. Seuls les lieux communs opposent neuf et ancien, fougue et maturité.

Les Fermes de Marie franchit ce cap en gardant celui qui est le sien depuis maintenant trois décades ; cet art de vivre basé sur une triade : bien-être, bon goût et belles tables ! C’est parce qu’il s’est renouvelé sans jamais se renier que l’hôtel a traversé les ornières et les dates d’anniversaire. C’est aussi en conservant comme seule raison le rythme des saisons que le magnétisme opère, qu’il put finalement plaire durant trente étés et autant d’hivers.

Le temps passe comme s’amassent les pensées. La maison en aura toujours une pour le curieux qui n’était encore jamais venu, une autre pour l’habitué déjà convaincu.

Voilà donc trente ans que le premier découvre ces chambres et ces jardins avec la même candeur, trente ans que le second retrouve cette clémence et ces festins avec la même ferveur. La marche de la trentaine ne manque pas de symbole ni d’importance.

Si l’hôtel pouvait parler, il dirait qu’il est mégevan et hors du temps. Preuve que l’on peut naître d’une intuition et s’ériger en une institution, il est une adresse où l’instant se savoure et se partage – une institution qui n’a pas d’âge.